• Vous souhaitez racheter un concurrent, accroitre votre part de marché mais vous manquez de temps ?
  • Vous êtes sur un plan de départ et avez enfin l’occasion de vous lancer mais vous voulez accroitre vos chances de succès et gagner du temps ?

Faisons un bout de chemin ensemble !

Parce que reprendre une entreprise implique un fort investissement en temps et en argent, il est préférable de se poser les bonnes questions et d’avoir un avis extérieur compétent sur votre projet pour vous aider à trouver rapidement les meilleures réponses possibles lors des principales étapes :

1. Se préparer, cerner les enjeux

Vous allez passer d’un grand groupe à une PME avec un changement de culture d’entreprise et d’un haut poste à celui de dirigeant polyvalent. Avez-vous bien conscience de ce que ça implique ? Au-delà des compétences, avez-vous les aptitudes ? Quelle votre valeur ajoutée ? Pourquoi ferez-vous mieux que le Cédant?

2. Trouver une entreprise

Définissons ensemble les axes de recherche, recherchons les bonnes sociétés à vendre, car les pépites sont convoitées depuis longtemps, et sachons lire et décrypter ensemble les documents disponibles. Avec un « sparing partner » expérimenté comme PLIOS, c’est plus rapide et plus efficace.

3. Diagnostiquer et évaluer

Vous négociez face à un patron de PME qui s’est fait à la force du poignet. Pour évaluer l’entreprise, le cédant et conclure la transaction, il faut comprendre les motivations, la culture, les hommes clefs de la société, ses forces et faiblesses et son écosystème. Faire l’analyse entre ce qui est visible (bilan, site web, bureaux…) et ce qui est caché (potentiel et passif latent). Un intermédiaire de confiance aide à déminer le terrain.

4. Monter le plan de reprise

Quel montage ? Quelles actions ? Quel planning ? Quels points critiques à valider ? Chaque affaire est différente…

5. Financer la reprise

La difficulté est d’établir un plan crédible et confortable pour vous, le Cédant et les banques, chacun ayant ses propres critères qu’il faut prendre en compte.

6. Négocier et conclure

Quelles exigences ? Quelles concessions, quelles limites à la négociation, quel période d’accompagnement ?

7. Devenir dirigeant

S’imposer comme patron est très différent d’être cadre supérieur. Il vous faut identifier les soutiens, les résistances. Travailler ses relations avec l’équipe, affiner son style de management, préparer les décisions et les faire appliquer  avec naturel et détermination.

8. Les 100 jours

C’est le moment d’ouvrir tous les placards et de faire l’état des lieux. Il y aura des surprises ! Que faire, ou pas, ou pas tout de suite ? Les premières décisions sont essentielles. Faut-il se séparer des collaborateurs réfractaires, faire jouer la garantie de passif ? Discuter avec un conseil expérimenté ayant déjà vécu ces situations permet de gagner du temps et de limiter les erreurs.